Versants Nord de la Montagne Pelée

Note: The data were entered in the language of the country of origin (English, French or Spanish) and there is no translation available yet.

Chapter 3. SITE DESCRIPTION

d - Human population and current activities

Inhabitants inside the area or in the zone of potential direct impact on the protected area:


Inside the area In the zone of potential direct impact
Permanent Seasonal Permanent Seasonal
Inhabitants 11 10000 not given 110000

Comments about the previous table:


Il n'existe aucune urbanisation au sein du site. Le territoire accueille ponctuellement des touristes et randonneurs. On estime une fréquentation de 10 000 personnes par an (écocompteur ONF). Le tourisme est aussi très important à l'Anse Céron, en limite du périmètre, où l'on compte environ 110 000 personnes par an. Une famille habite dans la forêt (11 membres) à caractère exceptionnelle. Cette famille occupait les lieux avant l'acquisition par le conservatoire, avec l'accord des anciens propriétaires. Une autorisation d'occupation temporaire pourrait être accordée à la famille sous certaines conditions, cela permettrait la régularisation de leur situation.

Description of population, current human uses and development:


Les principales utilisations humaines sur le site sont le tourisme et l'agriculture:

  • Le site est traversé par un grand sentier qui relie l'Anse Couleuvre au bourg de Grand'Rivière, ainsi que trois autres petits sentiers menant à l'Anse Couleuvre, l'Anse à Voile et à l'Anse Lévrier. Un cinquième sentier permet d'atteindre la cascade Couleuvre à partir de l'Anse Couleuvre. La plupart du flux des visiteurs se dirige vers les plages du Précheur et Anse Céron (à la limite du périmètre) et à Anse Couleuvre à l'intérieur de la réserve. Quelques 10 000 visiteurs empruntent la trace qui traverse intégralement le territoire, d'Anse Couleuvre à Grand'Rivière.
  • De plus, on trouve une ancienne habitation à Fond Moulin qui fera l'objet d'un projet de valorisation à travers une signalétique d'interprétation des vestiges pour améliorer l'accueil du public. On trouve également des hébergements à Anse Couleuvre dans l'ancienne habitation (5 chambres) pour des locations saisonnières (l'habitation est actuellement en attente d'un gestionnaire).
  • Côté Grand'rivière, 7 autorisations d'occupations temporaires ont été attribuées à 7 agriculteurs de Grand-Rivière pour qu'ils y poursuivent leurs activités maraichères (jardin créole). Ces occupants étaient présents avant l'achat des terres par le Conservatoire du Littoral. Les conventions qui les lient au Conservatoire du littoral ne prévoient pas l'extension de ces surfaces cultivées et ne favorisent pas l'installation d'autres personnes.

 

Activities Current human uses Possible development Description / comments, if any
Tourism very important increase Du fait du plan de gestion qui envisage des aménagements d'accueil du public, la fréquentation du site pourrait augmenter de part son attractivité. Par ailleurs le tourisme vert et les sports de nature (trails, randonnées) sont plus que jamais d'actualité à la Martinique (promotion par les collectivités territoriales et les organismes touristiques).
Fishing absent stable La pêche en eaux douces est interdite sur tout le territoire par arrêté préfectoral. On trouve cependant une pêche traditionelle saisonnière (de Juillet à Décembre) de titiris (espèces marines que l'on trouve à l'embouchure des rivières en eaux saumâtres) pratiquée notamment par les femmes (revente sur les marchés).
Agriculture limited stable Seules 7 parcelles agricoles sont visibles du côté de Grand'Rivière. Les agriculteurs possédent des autorisations d'occupation temporaires (AOT) accordées par le conservatoire. La production maraîchère issue de ces terrains est à vocation personnelle principalement. Pour le reste, aucune activité agricole n'est autorisée au sein de la réserve. Seule la famille DUCHEL habitant dans la forêt (côté Anse couleuvre) pratique une petite agriculture vivrière qui fait l'objet d'une vente "marginale" et non officielle sur le parking de l'Anse Couleuvre.
Industry absent stable Aucune industrie fonctionnelle est présente sur le site.
Forestry absent stable Le site étant une réserve biologique intégrale, aucune coupe d'arbres de la forêt et de prélevement de bois n'est autorisée. Seuls les sentiers sont entretenus (défrichage).
Others unknown unknown

e - Other relevant features

Educational feature:


Le site est un lieu propice pour l'éducation à l'environnement: des paneaux d'informations sur la faune, la flore, le paysage ont été mis en place par le Conservatoire et l'ONF, tout le long de la trace. Le but est de sensibiliser le public à la conservation d'un tel site remarquable à l'échelle de la Martinique et de la Caraïbe. Le Parc Naturel Régional de Martinique a sollicité le Conservatoire du littoral pour la mise en place, à titre expérimental, d'un chantier d'insertion pour enseigner aux stagiaires les divers tenchniques d'entretien des cacaos présents à Anse Couleuvre. Cet apprentissage a pour objectif d'apporter un soin particulier aux arbres existants afin de les conserver et ainsi en récolter les fruits.

Scientific feature:


Certaines missions scientifiques peuvent avoir lieu sur le site, notamment pour réaliser le suivi des pontes des tortues marines (par les membres de la SEPANMAR) sur les plages de l'Anse Lévrier et l'Anse à Voile. L'iguane des Petites antilles, les chiroptères et les arachnides font aussi l'objet de suivis scientifiques réguliers dans le cadre de mission confiées par les services de l'Etat (DEAL).

Research feature:


L'intérêt botanique de cette région de l'île est très marqué. Le thèse du botaniste Jean Pierre FIARD (1994) et ses divers travaux ont permis d'approfondir de façon importante les connaissances sur l'ensemble du versant nord-ouest de la Montagne Pelée. Le conservatoire des Petites Antilles continue de réaliser des relevés botaniques écologiques, notamment dans le cadre des inventaires ZNIEFF, au sein de la zone.

Historical feature:


A l'arrivée des colons sur l'île, une agriculture se met en place dans les fonds de vallées (cultures vivrières, prélevements de bois précieux, défrichage). A partir du 18ème siècle, la culture de canne se généralise en Martinique et les cultures de cacao/café se développent de plus en plus, on voit alors apparaître plusieurs grandes habitations (dont quelques restes sont visibles aujourd'hui- Habitation industrielle à Anse Couleuvre et Fonds Moulin). Au début du 20ème, les cultures sont de moins en moins rentables et les exploitations sont abandonnées petit à petit. A partir de cette date, il y a rapidement un retour de la dynamique forestière et naturelle (recolonisation de la montagne par la végétation parfois jusqu'au stade climacique).

Archaeological feature:


Il existe de nombreux vestiges culturels sur l'ensemble du site. Les plus visibles sont les ruines de Fonds Moulin et les vestiges des bâtiments industriels de l'Habitation Couleuvre qui présentent un intérêt patrimonial important. Le Conservatoire du Littoral a voulu valoriser ces ruines en les dégageant de la végétation qui les recouvrait afin d'éviter leur dégradation. L'ancienne maison du contremaitre de l'habitation Couleuvre à été restaurée. Le secteur de Fond Moulin abrite également les ruines d'une ancienne habitation. Celles-ci sont aujourd'hui entourées par des parcelles cultivées en jardin créole (AOT), ce qui contribue à conférer à ce site un certain attrait touristique. On retrouve aussi les traces de l'exploitation humaine de la forêt par des reliques de cacaoyers ou de Samana, arbres qui servaient d'ombrage à la culture de cacao.