Etangs des Salines

Note: The data were entered in the language of the country of origin (English, French or Spanish) and there is no translation available yet.

Chapter 3. SITE DESCRIPTION

d - Human population and current activities

Inhabitants inside the area or in the zone of potential direct impact on the protected area:


Inside the area In the zone of potential direct impact
Permanent Seasonal Permanent Seasonal
Inhabitants not given not given not given 875000

Comments about the previous table:


Plusieurs constructions illégales sont situées sur les berges au sud-ouest de l'étang. Il s'agit de cabanons construits en bois et tôle de dimensions plus ou moins importantes. Ces cabanons vont être détruits à l'issue de la procédure de DUP car ils portent atteintes au milieu (pollutions par rejets, pas d'assainissement, ancienne décharge ouverte ...).

Description of population, current human uses and development:


La zone en eau de l'étang acceuille quelques activités de pêches aux poissons et aux crabes (par cassier, filet, pêche à la ligne...). Il n'y a plus de chasse sur l'étang depuis la création de la Réserve Nationale de Chasse et de Faune sauvage en 2003.

Les activités humaines se trouvent principalement aux alentours de l'étang:

Tout d'abord, par la fréquentation touristique massive du site des Salines avec notamment, la plage des Salines, qui acceuille plus de 1 million de visiteurs par an.

Ensuite, par l'activité agricole. L'étang est entouré au nord et à l'ouest par des espaces ouverts utilisés pour le pâturage de vaches allaitantes (de races locales Brahman) et de moutons; Les troupeaux suivent un pâturage tournant extensif. Sur les terres les plus fertiles, une exploitation a développé la culture intensive de melon en pleine terre, sur plus d'une centaine d'hectares autour de l'étendue d'eau.

 

Activities Current human uses Possible development Description / comments, if any
Tourism very important stable Parmi les visiteurs de la plage des Salines, certains randonneurs parcourent la "Trace des caps", laquelle est un sentier côtier qui ceinture le sud de la Martinique et qui chemine autour de l'étang. Avec son platelage et son observatoire aux oiseaux, aux crustacés et à la flore, l'étang accueille un grand nombre de visiteurs canalisés, chaque année. De plus, des sorties pédagogiques pour les scolaires et associations sont organisées sur ces aménagements.
Fishing limited stable Des particuliers pratiquent la pêche aux crabes sur l'étang et ses abords principalement en période de Pâques et Pentecôte . Cette activité de pêche peut être une contrainte au développement des populations de crabes. La pêche au crabe de terre (Cardisoma guanhumi) fait l'objet de mesures de protection par l'arrêté préfectoral du 9 Décembre 2002. Quelques pêcheurs pratiquent régulièrement une pêche vivrière.
Agriculture significant increase Une grande partie des terres situées au Nord-ouest de l’étang est occupée par des élevages de vaches allaitantes, avec des troupeaux pouvant aller jusqu’à une centaine d’individus. Les terres situées au Nord-est de l’étang sont actuellement défrichées et utilisées pour la culture exclusive du melon. Les orientations politiques de la Martinique qui conduisent vers la diversification des cultures en faveur de la production des biens d'exportations laissent supposer que la surface plantée en melon croisse dans les années à venir.
Industry absent stable
Forestry absent stable
Others significant stable La grande Anse des Salines, étant très touristique, elle héberge un grand nombre de vendeurs ou de restaurateurs ambulants qui peuvent se déplacer jusqu'à l'étang des Salines, à l'entrée du platelage. Des restaurations de plage sont installées sur le cordon sableux. Compte tenu du manque d'assainissement autonome ou collectif les rejets se font dans le milieu. L'Office National des forêts a pour projet de réorganiser l'ensemble de cette activité et d'installer de l'assainissement.

e - Other relevant features

Educational feature:


L'étang des Salines participe, de part ses aménagements, à l'éducation à l'environnement du grand public. En effet, il présente les particularités suivantes: - un parcours sur caillebotis dans les mangroves, sur les vasières et au dessus de la partie en eau de l'étang; - un observatoire pour les visiteurs dédiés à l'observation des oiseaux, des crustacés et de la flore; - une pallisade d'observation comprenant des modules pédagogiques interactifs in situ (silhouettes d'animaux dans leurs milieux, meurtrières d'observation, panneaux,..); - des affiches sur les milieux humides; - un livret pédagogique sur les mangroves. L'étang des Salines constitue donc un outil pédagogique majeur en Martinique pour la vulgarisation de la multifonctionnalité des zones humides littorales. La police de l'écologie de Sainte Anne (4 gardes du littoral) assure les visites encadrées du site auprès du public et des scolaires.

Scientific feature:


L'association le Carouge participe à des travaux scientifiques d'inventaire de l'avifaune. Le Parc Naturel régional de la Martinique et le Conservatoire du littoral peuvent commanditer des études afin d'approfondir les connaissances. Il est à savoir qu'une étude pluridisciplinaire sous l'égide du Conservatoire est en phase de notification: inventaire de la faune, flore, ichtyofaune et macrofaune benthique.

Historical feature:


Les alentours de l'étang ont accueilli des marais salants. L'eau était pompée dans l'étang pour alimenter les marais lorsque l'eau de la mer était trop éloignée pendant les marées. Il reste quelques vestiges de ces marais Salants (tuyaux d'alimentation en eau, pompes etc...)qui ne sont plus exploités depuis plus de 3 décennies. Le site présente aujourd'hui un état de naturalité fort qui lui confère une valeur patrimoniale.

Archaeological feature:


Quelques restes des anciens marais salants sont visibles mais n'ont pas fait l'objet de fouilles archéologiques.