Réserve Naturelle de Petite Terre

Note: The data were entered in the language of the country of origin (English, French or Spanish) and there is no translation available yet.

Chapter 6. MANAGEMENT

f - Clarify if some species/habitats listed in section III are the subject of more management/recovery/protection measures than others

Habitats


Marine / costal / terrestrial ecosystems Management measures Protection measures Recovery measures Comments/description of measures
Mangroves no no no
Coral yes no no Suivis PARETO
Sea grass beds yes no no Suivis PARETO
Wetlands yes no no Dynamique des salines (bureau d'étude BIOS)
Forests no no no Dynamique de la végétation ( bureau d'étude BIOS)
Others no no no

Flora


Species from SPAW Annex 3 present in your area Management measures Protection measures Recovery measures Comments/description of measures
Combretaceae: Conocarpus erectus no no no
Cymodoceaceae: Halodule wrightii no no no
Cymodoceaceae: Syringodium filiforme yes no no Suivis PARETO
Hydrocharitaceae: Thalassia testudinum yes no no Suivis PARETO
Verbenaceae: Avicennia germinans no no no
Zygophyllaceae: Guaiacum officinale yes no no Etude sur la compréhension des phénomènes liés à l'absence de régénération du Gaiac

Fauna


Species from SPAW Annex 2 present in your area Management measures Protection measures Recovery measures Comments/description of measures
Reptiles: Chelonia mydas yes yes yes Plan du restauration des Tortues marines
Reptiles: Eretmochelys imbricata yes yes yes Plan du restauration des Tortues marines
Reptiles: Dermochelys coriacea yes yes yes Plan du restauration des Tortues marines
Birds: Puffinus lherminieri no no no
Birds: Falco peregrinus no no no
Birds: Sterna antillarum antillarum no no no
Birds: Sterna dougallii dougallii no no no
Mammals: Megaptera novaeangliae yes yes yes Sanctuaire AGOA
Mammals: Tursiops truncatus yes yes yes Sanctuaire AGOA, suivi OMMAG
Mammals: Steno bredanensis yes yes yes Sanctuaire AGOA, suivi OMMAG
Species from SPAW Annex 3 present in your area Management measures Protection measures Recovery measures Comments/description of measures
Hydrozoa: Milleporidae yes no no Suivis PARETO
Anthozoa : Gorgonacea no no no Suivis PARETO
Anthozoa : Scleractinia no no no Suivis PARETO
Molluscs: Strombus gigas yes no no Suivis PARETO
Crustaceans: Panulirus argus no no no
Reptiles: Iguana delicatissima yes yes yes Plan d'action pour la sauvegarde des populations d'Iguana delicatissima

g - Describe how the protected area is integrated within the country’s larger planning framework (if applicable)

La réserve est intégrée dans:

- Réseau des AMP et AAMP

- Réseau des Réserves Naturelles de France (RNF)

- Réseau des Tortues Marines de Guadeloupe

- Groupe Iguane des Antilles Françaises

- Sanctuaire AGOA

 

h - Zoning, if applicable, and the basic regulations applied to the zones (attach in Annex a copy of the zoning map)

Name Basic regulation applied to the zone
Comments, if necessary

Délimitation

 

Des bouées extérieures ont été installées dans le but de matérialiser de façon claire et sans ambigüité, de jour comme de nuit, les limites de la réserve naturelle. Ces bouées lumineuses sont maintenues avec deux corps morts de trois tonnes qui sont reliés aux bouées par des manilles et des émerillons.

 

La position GPS des bouées sont :

-        Bouée n°1 : 16°10'554  61°08’4528

-        Bouée n°2 : 16°10'945  61°07’130

-        Bouée n°3 : 16°11'339  61°05’943

-        Bouée n°4 : 16°10'861  61°05’607

-        Bouée n°5 : 16°09'810  61°06’508

-    Bouée n°6 : 16°09'320     61°07’800

i - Enforcement measures and policies

- L’arrêté préfectoral du 26 Mars 2012 réglemente les activités  commerciales et non commerciales de la réserve et interdit l’accès à Terre de Haut pour favoriser la reproduction d’oiseaux migrateurs.

- La réserve naturelle est soumise à une réglementation qui relève d’un code de bonne conduite (décret de création).

- Il existe un arrêté préfectoral de 2001 qui autorise le bivouac à Pâques et Pentecôte.

 

 

j - International status and dates of designation (e.g. Biosphere Reserve, Ramsar Site, Significant Bird Area, etc.)

International status Date of designation
Biosphere reserve no
Ramsar site no
Significant bird area yes 6/17/08
World heritage site (UNESCO) no
Others: no

k - Site’s contribution to local sustainable development measures or related plans

 

Petite Terre appartient à la commune de Désirade. Il existe une forte volonté de développement écotouristique par les désiradiens  qui sont engagés depuis 2005 avec la démarche Agenda 21 local et la valorisation du patrimoine désiradien avec les deux réserves naturelles (Réserve Naturelle de Petite Terre et Réserve géologique de Désirade).

l - Available management resources for the area

Ressources How many/how much Comments/description
Human ressources Permanent staff 7
Volunteers 140
Partners
Physical ressources Equipments Le matériel d’observation à disposition des gardes est le suivant : - une longue vue Swarovski - 4 jumelles Matériel d’exposition et de signalisation Le matériel d’exposition comprend huit panneaux thématiques mobiles huit panneaux fixes pour la salle d’exposition. Il y a aussi 4 panneaux de signalisation dans les marinas et 8 panneaux thématique le long du sentier pédagogique.
Infrastructures Biens immobiliers Maison en bois : Maison construite à la place de l’ancienne habitation des gardiens du phare. Elle sert à l’hébergement du personnel de la réserve. Phare : Une salle d’exposition a été aménagée dans la partie basse du phare. Un bureau et un local de stockage sont aussi à disposition (convention avec le Service Phare et Balise). Tables-bancs et barbecues : 11 tables-bancs et 10 barbecues ont été mis à disposition des croisiéristes et des plaisanciers. Transports - Vedette de surveillance d'une longueur de 8.25 m - équipement : VHF, sondeur, GPS, balise de survie, radeau de survie,… Bateau annexe d'une longueur de 3,50 m; moteur : Suzuki de 9.9 CV Bureautique Chaque personnel est équipé d’un téléphone mobile et a accès à un ordinateur fixe ou portable avec une connexion internet. Le matériel de bureau (photocopieur, scanner, imprimante) est mis à disposition de l’association dans les locaux de l’ONF.
Financial ressources Present sources of funding - subvention annuelle du ministère en charge de l'Environnement - taxe sur les passagers embarqués à destination des espaces sensibles reversé par le CDL aux gestionnaires - financements des fonds Feder et Feader -subventions diverses suite à des appels à projet (Fondation EDF, Fondation du Patrimoine, Région Guadeloupe…) - cotisations des membres de l'association Ti Tè - subventions DEAL
Sources expected in the future
Annual budget (USD) 412703

Conclusion Describe how the management framework outlined above is adequate to achieve the ecological and socio-economic objectives that were established for the site (Guidelines and Criteria Section C/V).

La cogestion instaurée depuis 2002 entre l’ONF et l’association Ti Tè fonctionne à la satisfaction générale. L’association Ti Tè dont le siège est implanté à la Capitainerie de Désirade permet l’implication de la population locale désiradienne dans la gestion de la réserve naturelle de Petite Terre et dans les espaces naturels de Désirade. L’ONF apporte à l’association Ti Tè une connaissance environnementale du terrain ainsi qu’un soutien technique et logistique permanent. L’établissement dispose en effet de professionnels qualifiés à la gestion des milieux naturels et de personnes assermentées pouvant agir sur le terrain et ainsi soutenir l’équipe permanente.

 

Les deux gestionnaires travaillent en étroite collaboration depuis bientôt 10 ans afin d’assurer la gestion de la réserve naturelle et ont ainsi engrangé une expérience très appréciable dans le domaine. Chaque année ils s’associent pour présenter le bilan d’activité lors du comité consultatif en Sous Préfecture et lors de l’assemblée générale de l’association.

 

L'organisation de la réserve se fait selon un planning qui répartit les gardes, les écovolontaires et les scientifiques sur des missions de 4 jours. Les gardes sont en binôme, et par leur présence, permettent la protection de la réserve en sensibilisant les touristes, en entretenant les sentiers et en ramassant les déchets venus de la mer ou rejetés par les touristes.