Réserve Naturelle de Petite Terre

Note: The data were entered in the language of the country of origin (English, French or Spanish) and there is no translation available yet.

Chapter 5. CULTURAL AND SOCIO-ECONOMIC CRITERIA

(Guidelines and Criteria Section B / Cultural and Socio-Economic Criteria) Nominated Areas must conform, where applicable, to at least one of the three Cultural and Socio-Economic Criteria. If applicable, describe how the nominated site satisfies one or more of the following three Criteria (Attach in Annex any specific and relevant documents in support of these criteria).

Productivity:


En préservant les écosystèmes de Petite Terre, la réserve permet la croissance et la reproduction de nombreuses espèces de poissons qui vont ensuite migrer à l’extérieur de la réserve et favoriser l’augmentation des prises de pêche. Ce phénomène d’exportation de la biomasse est important pour les pêcheurs  qui ont compris l’importance écologique et économique de la réserve.

Cultural and traditional use:


La réserve naturelle de Petite Terre est fréquentée aussi bien par les touristes que « les locaux », pêcheurs et plaisanciers.

 

-Les plaisanciers viennent régulièrement mouiller dans le lagon, le week-end ou lors des vacances scolaires. Durant les week-end prolongés de Pâques et de Pentecôte, jusqu’à une trentaine de bateaux peuvent être présents dans le lagon et il est de tradition pour certaines familles guadeloupéennes de camper à cette période à Petite Terre pendant plusieurs jours. L’arrêté préfectoral du 5 juin 2001 réglemente le bivouac dans la réserve de Petite Terre.

 

-Les alentours de la réserve sont aussi propices à une activité de pêche locale et artisanale ayant lieu tout au long de l’année avec des pêcheurs venant de Saint-François ou de la Désirade. Le lagon de la réserve est alors un lieu de repos pour certains d’entre eux  une fois qu’ils ont posé leurs filets au large de Petite Terre.

Si la pêche constitue majoritairement un métier refuge pour les personnes sans alternative d’emploi, on notera que la réserve naturelle de Petite Terre offre aussi un potentiel de reconversion des pêcheurs locaux qui souhaitent développer une activité touristique autour de la pêche traditionnelle.

 

 

Socio-economic benefits:


La réserve a un potentiel économique conséquent puisqu’elle est le siège d’une forte fréquentation touristique. 

 

De nombreuses sociétés offrent une prestation à la journée sur la réserve. ces activités commerciales sont réglementées par l'arrêté préfectoral du 26 mars 2012.  

 

Les gestionnaires de la réserve collaborent avec de nombreux établissements scolaires en présentant les écosystèmes et les espèces remarquables de la réserve qui a donc un intérêt pédagogique. Le personnel de la réserve participe à des manifestations locales et permet la promotion touristique de la Désirade.